L’histoire continue, projet 4000 mètres d’altitude et du rugby à Santiago de Machaca à la création d’une association ANATAÑANI

septembre 18, 2018 15 Par anatanani

Après un séjour d’un an en Bolivie en 2017, où j’ai réalisé deux tournois de rugby catégorie jeunes et créer un centre socio-culturel à Santiago de Machaca, je décide de revenir en Bolivie afin de prolonger mon aventure.
Le projet a gardé le même nom : « 4000 mètres d’altitude et du Rugby à Santiago de Machaca » et maintenant il s’est transformé en association qui s’appelle : ANATAÑANI.
Anatañani signifie « jouons-ensemble » en Aymara, c’est une langue et un peuple de Bolivie.
L’association est française et elle intervient dans trois domaines : l’éducation, l’échange interculturel et le tout par le biais du rugby. Son action d’intervention se situe en Bolivie, d’abord à Santiago de Machaca et l’objectif est d’étendre son intervention aux écoles et collèges de Bolivie.
Cet été, je suis parti avec deux membres de l’association en Bolivie, afin de réaliser trois objectifs :
• Organiser un voyage pédagogique à La Paz avec le groupe d’enfants de Santiago de Machaca
• Organiser une rencontre de rugby entre l’équipe de jeunes de Santiago et ceux du collège franco-bolivien à La Paz.
• Développer une correspondance entre les jeunes de l’école primaire de Santiago de Machaca et les membres de l’association Anatañani, par le biais de lettres et courriers apportés dans les écoles.
Nous avons rempli les trois objectifs. Voilà par où nous avons commencé. Des entrainements de rugby ont été instaurés du lundi au mercredi. Avec l’accord des parents, l’aide des professeurs et des directeurs des écoles et collèges du village, nous avons ensuite préparé un programme sur trois semaines alternant Rugby et Cours interculturel.
Les matinées étaient destinés à rédiger des courriers pour les membres de l’association en France et les après-midi étaient prévues pour jouer au rugby et commencer à créer une équipe pour aller jouer contre le franco-bolivien.
J’ai reçu le soutien et l’aide des institutions française en Bolivie. Ce qui m’a permis d’organiser un voyage pédagogique à La Paz. Nous avons donc formé un groupe de 15 joueurs âgés de 10 à 13 ans, symbolique puisque le rugby se joue à 15. Les parents ont été investis dans ce projet, et deux mamans nous ont accompagné jusqu’à La Paz avec le soutien du professeur d’éducation physique et des deux directeurs des collèges et écoles primaire du village.
Nous avons été reçus par l’Alliance française et invité à participer à un spectacle sur le thème des traditions culinaire françaises. Les enfants ont pu interagir lors de ce spectacle avec les animateurs qui leur parlaient en espagnol et en français. S’en est suivi un cours de français dispensé spécialement pour le groupe de Santiago et un dessin animé en français pour clôturer cette journée bien chargée.
Pour les plus courageux, nous les avons emmenés sur un plateau de télévision pour représenter le village, et parler de rugby et du projet dans lequel ils étaient inscrits. Le programme PAT a été sensible à notre envie de développer le rugby en Bolivie.
Puis le soir, nous nous sommes reposés à l’hôtel, là encore les enfants étaient excités par l’expérience. On n’a pas beaucoup dormi en fait… mais il y avait match le soir alors nous avons fait au mieux pour les coucher.
Le lendemain, l’équipe s’est rendue au collège franco-bolivien, pour y trouver un terrain de jeu et des adversaires. Un entrainement dirigé a été proposé aux enfants de Santiago de Machaca mais aussi aux enfants du franco-bolivien qui avait libéré leur classe exceptionnellement avec le professeur d’EPS pour jouer ensemble.
Puis la matinée s’est terminée par un match opposant franco-bolivien contre Santiago de Machaca. Santiago a gagné pour la première fois en trois rencontre avec le franco-bolivien. Les joueurs étaient ravis et les professeurs aussi.
Puis nous avons déjeuné dans l’école, grâce à la générosité de l’Ambassade de France qui a offert le repas à la délégation de Santiago.
Nous sommes ensuite remonté en téléphérique à El Alto pour reprendre le bus au Cruce Villa Adela. Et nous nous sommes dits au revoir….

Les objectifs à venir sont d’ores et déjà fixés :
• Organiser un tournoi national à La Paz, en invitant des pays d’Amérique du Sud en section rugby catégorie jeune, le tournoi aurait lieu en Octobre 2019.
• Trouver des entraineurs de rugby capable de venir entrainer les enfants de Santiago de Machaca et ceux du franco-bolivien pour créer une école de rugby.
• Emmener un groupe d’enfants pour la coupe du monde de rugby organisé en France en 2023.
• Trouver des partenaires qui pourraient nous suivre dans cette aventure.